07/11/2008

une cendrillon des temps modernes

Hier soir, j'ai dû quitter le bureau une bonne heure à l'avance...pour avoir le temps de me trouver une robe de bal! Et oui, ce soir miss secrétaire est invitée à une soirée de gala. Ne me demandez pas comment, c'est une longue histoire. Et comme moi c'est toujours du last minute, et que je devais être habillée-maquillée-brushinguée à six heures trente pétantes, et bien...il était grand temps de se mettre à stresser! Donc, je bredouille une excuse, emballe mes clics et mes clacs, saute dans un tram...et me voilà transpirante, soufflante, puante, en train d' arpenter telle une furie les rayons de chez Zara.

N'ayant rien trouvé de très convaincant (en 20 minutes, pas étonnant!), j'opte pour le gnan gnan top-sur-jupe, petites chaussures noires, boucles d'oreilles vieillottes...et me mets à regretter de ne pas avoir une marraine fée! Vous savez, comme dans Cendrillon? Une gentille fée toute puissante qui apparaîtrait à mes premières larmes d'hystérie, quand je flèche des bas nylons tout neufs (à 10euros pièce!), m'embrouille dans la fermeture de mon soutif, et contemple ma silhouette boudinée dans une robe de l'année passée.

On peut toujours rêver:

"Oh marraine, merci de m'avoir maquillée, coiffée, lavée, parfumée, amincie, et habillée dans cette mangifique robe brodée d'or de chez Dior!"

Au lieu de ça c'est "fuck fuck fuck qu'est-ce que ça m'emmerde ces mondanités".

En fait, la vie n'est pas un conte de fées.

14:58 Écrit par Miss secr dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fee soiree |  Facebook |