12/11/2008

marathon DVD

Il y a des jours comme ça...on se met sur veilleuse et on se dit que tant pis pour le gaspillage de minutes vitales, nous on a envie de vivre par procuration, en utilisant le moins possible de neurones.

Dans ces cas-là la meilleure chose c'est de se louer 3 DVD +1gratis à la médiathèque du coin, s'installer dans son lit, pc portable sur les genoux, ne se lever qu'en cas d'extrême urgence pipi- et pour les pauses-bouffe, et se faire ce que j'appelle un dvd marathon.

Cet apathisme filmique chronique ne va pas sans une certaine mauvaise conscience, et on aura soin de se trouver quelques excuses bidon du style il fait froid dehors, il pleut, je me sens pas très bien je crois que je commence un truc, ou, encore plus fin: "c'est bon pour améliorer mon anglais".

Enfin, pour l'excuse linguistique, on repassera: mon marathon d'hier comprenait, dans l'ordre: trois films français (le troisième je l'ai supporté 10 minutes) et un vieux Woody Allen que je n'avais encore jamais vu. Bien calculé; le dernier générique signe l'arrêt de mort de mon cerveau: ma tête va exploser, il est temps d'aller se coucher (enfin, juste d'enfiler un pyj, car couchée, je le suis depuis le début de la journée) 

C'est alors que "dring dring dring" [enfin comprenez: "nokia tunes"] mon ami-amant m'appelle: "coucou ça roule! t'as pas envie de faire un cinoche?"

Un cinoche? oh mais quelle bonne idée??!! j'ai trop envie de me relaxer devant un bon film moi!

pffff quelle faux-cul

Enfin me revoilà devant un générique... mais cette fois je peux partager mes impressions avec quelqu'un, ce qui est quand même drôlement plus agréable. Enfin. Sauf pour lui: "chuuuuuuuuuuuuuut: on entend que toi ici".

...

Après une journée aussi chargée d'émotions, vous pouvez imaginer les rêves que j'ai faits cette nuit: Woody Allen rencontrait Valeria Bruni-Tedeschi et pendant que Diane Keaton fricotait avec Yvan Attal, moi je tentais de m'enfuir de la prison d'aveugles avec le gun de Charlotte Gainsbourg pointé sur la tempe de Mark Ruffalo.

Le meting pot de l'angoisse!

Finalement vivre en vrai, c'est peut-être quand même moins fatigant.

11:57 Écrit par Miss secr dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cinema, dvd |  Facebook |

10/11/2008

tu te fiances, il/elle se fiance, vous vous fiancez ils se fiancent...mais pas moi

Pardon mais miss secrétaire se casse déjà les yeux toute la semaine devant son écan, alors elle ne va non plus commencer à ouvrir son ordi pendant ses congés. Mais vous avez de la chance car pas de pont pour elle aujourd'hui, donc je peux reprendre le fil de mon récit!

Vendredi soir miss secrétaire troque ses vêtements de secrétaire contre un ensemble plus sexy: elle est invitée à des fiançailles. Or les fiançailles, c'est un peu comme les mariages, ça favorise la trouvaille de la perle précieuse, l'accouplement des survivants, l'amour dans les chaumières...en bref ce que je veux dire c'est qu'on ne sait jamais si on ne tombe par sur l'homme de sa vie dans ces endroits-là. Me voilà tirée à quatre épingles, dring dring à la porte d'entrée.

C'est très chic: un butler vient m'ouvrir (en fait c'est une butleresse, mais 1)ça se dit pas 2)elle ressemble à un mec) et prend mon manteau. Je passe au premier, et là c'est l'angoisse: que des vieux chnoks, amis des parents, bijoutés comme des arbres de Noël, et guindés comme s'ils l'avaient avalé (l'arbre).

Heureusement le champagne est bon qui coule déjà dans mes veines, et je repère enfin un type bien: mon ex. Mon ex s'est marié il y a deux ans, a donc deux bébés mais plus beaucoup de cheveux. Il a toujours plein d'idées et ferait du business avec n'importe quoi. Il me coache sur ma carrière, et ce sermon, mixé à l'alcool me rend mélancolique. Une fille si intelligente si jolie, secrétaire, tu ne peux pas, comment ça se fait, il faut postuler là, il faut faire ci il faut il faut blablabl je ne l'écoute plus, je me ferme comme une huitre j'ai envie de rentrer. Et ta femme je lui demande un peu mauvaise: elle travaille, elle?

Non, elle s'occupe des enfants. Et elle fait très bien ça! Elle adore.

Il sent bien que c'est gênant, et nous nous disons au revoir. Je retourne donc bredouille chez moi: je ne suis pas encore prête pour le mariage, ça doit être ça.

 

10:09 Écrit par Miss secr dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mariage |  Facebook |

07/11/2008

une cendrillon des temps modernes

Hier soir, j'ai dû quitter le bureau une bonne heure à l'avance...pour avoir le temps de me trouver une robe de bal! Et oui, ce soir miss secrétaire est invitée à une soirée de gala. Ne me demandez pas comment, c'est une longue histoire. Et comme moi c'est toujours du last minute, et que je devais être habillée-maquillée-brushinguée à six heures trente pétantes, et bien...il était grand temps de se mettre à stresser! Donc, je bredouille une excuse, emballe mes clics et mes clacs, saute dans un tram...et me voilà transpirante, soufflante, puante, en train d' arpenter telle une furie les rayons de chez Zara.

N'ayant rien trouvé de très convaincant (en 20 minutes, pas étonnant!), j'opte pour le gnan gnan top-sur-jupe, petites chaussures noires, boucles d'oreilles vieillottes...et me mets à regretter de ne pas avoir une marraine fée! Vous savez, comme dans Cendrillon? Une gentille fée toute puissante qui apparaîtrait à mes premières larmes d'hystérie, quand je flèche des bas nylons tout neufs (à 10euros pièce!), m'embrouille dans la fermeture de mon soutif, et contemple ma silhouette boudinée dans une robe de l'année passée.

On peut toujours rêver:

"Oh marraine, merci de m'avoir maquillée, coiffée, lavée, parfumée, amincie, et habillée dans cette mangifique robe brodée d'or de chez Dior!"

Au lieu de ça c'est "fuck fuck fuck qu'est-ce que ça m'emmerde ces mondanités".

En fait, la vie n'est pas un conte de fées.

14:58 Écrit par Miss secr dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fee soiree |  Facebook |

06/11/2008

Petit déj avec Obama-pop corn avec James Bond

Est-ce une coïncidence ou juste un clin d'oeil de l'Histoire? Hier ma journée a commencé avec Barack Obama et a fini avec Bond, James Bond. On s'était dit la veille, ma soeur et moi, qu'on se ferait un petit déj "élections américaines": levées à 7heures, croissant et café devant le beau sourire du futur président. Une sorte de saint Nicolas pour intellos en somme. En tout cas c'est fou ce que ce type déchaîne comme émotions: dans la foule ça sanglote, ça s'embrasse, ça rit, ça chante. Et ici tous mes amis sur Facebook l'ont mentionné dans leur status...

Pour moi c'était davantage "Quantum of Solace", le titre du dernier James Bond en date. Un très bon moment, même si on regrette la pointe d'humour britannique et le fascinant sexisme du 007 d'avant...Vous vous rendez compte, il ne se tape qu'une seule nana sur tout le film!! Si même le plus gros coureur de jupons de l'histoire du cinéma s'assagit, où va le monde?

Enfin, pour résumer l'actualité de ce jour, je dirais que selon moi le bel Obama est en quelque sorte le James Bond que tous attendaient: un corps sexy, un sourire charmeur, un regard vif et une mission surhumaine: sauver le monde de la pire crise économique jamais envisagée. Quantum? Tantum!

13:52 Écrit par Miss secr dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : obama james bond |  Facebook |

05/11/2008

Premier jour

Aujourd'hui voit les conséquences des excès d'hier soir. Je me sens la secrétaire la moins fraîche du monde.
Faire semblant de rien et composer un visage neutre, surtout quand les instructions pleuvent sur mon dos fatigué.
En même temps, mal au ventre affreux, l'impression que mes trompes sont en train de flamber. C'est fini, il faut que j'arrête de jouer avec ma santé comme ça...deux fois en deux mois que je prends cette saleté de PDL, qui vous détruit le système reproductif plus sûrement qu'une exposition 24h aux émanations radioactives de Tchernobyl.
argh, pourquoi??
J'ai peur de donner naissance à de futurs monstres à trois têtes et autres handicaps graves, fléaux envoyé par le Tout Puissant pour me punir de m'envoyer en l'air sans autre forme de procès.

Je m'endors en m'imaginant la future photo de famille...même Shrek serait jaloux!

15:50 Écrit par Miss secr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boulot, gyneco |  Facebook |

En guise d'intro

Hier j'ai été à un dîner entre amis, invités à la seule condition qu'ils ne soient pas du style à parler mariage et échographie (c'est la tendance à l'approche de la trentaine). Bref, je suis assise à la droite d'un Allemand très sérieux et très saoûl qui me raconte qu'il écrit chaque jour un petit résumé de ce qu'il a fait pendant la journée. En homme très allemand, il termine toujours par un mot sur ce qu'il compte faire le lendemain.
Rien de révolutionnaire, je sais.
Mais il parlait de développement personnel et il avait de telles intonations que j'ai craqué et accepté le deal: je tiens une semaine, puis on voit.
on voit surtout si je laisse public, alors que j'ai en général horreur de l'exhibitionnisme.

Chiche;
ceci donc en guise d'intro.

15:45 Écrit par Miss secr dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : intro blog |  Facebook |